Edimbourg

By Claire

J’avais dix ans, lorsque l’on m’a emmené voir mon premier vrai film au cinéma. C’était Highlander avec le duo Christophe Lambert / Sean Connery et pour plusieurs raisons ça a été pour moi une claque visuelle, je suis tombée amoureuse de l’Ecosse quelque part entre les scènes de combat, les têtes coupées et les paysages magnifiquement filmés.  Le film a été en partie tourné dans les Highlands, entre le château de Eilean Donan, la région de Glen Coe, le loch Shiel et les plages de Morar.

32 ans plus tard, je réalise enfin mon rêve et je pars à la découverte de l’Ecosse.

En mai je me suis donc décidée à prendre un billet d’avion pour Edimbourg sans trop savoir ce que j’allais y trouver. Est-ce que la ville allait me plaire, combien de temps j’allais y rester? Tout était assez flou, j’avais un aller sans retour et 5 nuits dans un petit hôtel. Au final j’y suis restée presque 15 jours et j’ai pas mal virevolté autour de la ville et dans les Highlands.

Je ne m’attendais pas à trouver une capitale aussi préservée de la modernité. La ville est d’ailleurs classée au Patrimoine mondial de l’Unesco pour ses quartiers médiévaux et georgiens. On y sent l’importance de la culture qui imprègne les ruelles de l’Old Town, le vieux quartier où se trouve le Château, la Cathédrale St Gilles, les closes (petits passages étroits) et le Royal Mile qui conduit jusqu’au Hollyrood Palace et aux flans du Arthur’s seat (le siège d’Arthur) un ancien volcan qui domine la ville. Robert Burns, Robert Louis Stevenson, Charles Dickens ou Walter Scott ont résidé dans cette partie de la ville et plus récemment JK Rowling y a écrit deux tomes d’Harry Potter. Vous pouvez cliquer sur les photos pour afficher un diaporama.

 

Au 18ème siècle la ville s’agrandie avec la construction de New Town qui se caractérise par des avenues plus larges, plus respirables; bordées de maisons cossues et de jardins luxuriants. C’est aujourd’hui la partie la plus animée de la ville avec ses bars, ses restaurants, ses boutiques de créateurs et de nombreux musées. J’ai aimé les jardins de Prince Street, la colline de Carlton Hill et son ambiance presque mystique, les galeries d’art de Dundas Street (une rue qu’il vaut mieux descendre que monter !) jusqu’aux jardins botaniques qui méritent vraiment une visite, au printemps c’était fabuleux de voir les cerisiers, et les rhododendrons en fleur. Il y a également une dizaines de serres à visiter pour une somme modique, alors ne vous en privez pas. Je pense que les enfants adoreront l’atmosphère de jungle à la Indiana Jones, et c’est une excellente solution de repli en cas de pluie.

 

Une autre partie de la ville que j’ai beaucoup aimée c’est le Dean Village, par chance mon premier hôtel était tout à côté, c’est comme ça que j’ai connu l’endroit en question. Le Dean Village (aussi appelé Water of Leigh Village du nom de la rivière qui le traverse) est une partie de la ville d’Edimbourg fondée au XII ème siècle. A l’époque c’était la partie « industrielle » de la ville, on y trouvait les moulins et c’était jusqu’en 1700 un lieu économiquement prospère. Puis les industries se sont déplacées et l’endroit a été laissé presque à l’abandon jusque dans les années 1970 où des travaux de réhabilitation ont été entrepris. De nos jours le quartier est très prisé à cause de son calme et de son charme campagnard à pourtant seulement quelques minutes du centre ville. Je vous conseille de visiter le quartier le dimanche et de commencer la balade par la Galerie d’art moderne qui est superbe et franchement intéressante même pour les plus réfractaires car les collections et expositions temporaires y sont choisies avec goût. Vous pouvez rejoindre la galerie par un petit chemin qui descend jusqu’aux rives de la rivière. Suivez le cours d’eau jusqu’au cimetière de Dean, très bucolique avec ses tombes anciennes. Continuez jusqu’au joli pont de Stockbrige et profitez du Stockbridge market, un marché de petits producteurs et artisans seulement ouvert le dimanche de 10h à 17h. Terminez par la visite aux jardins botaniques, et si vous avez un petit creux je vous suggère de manger au Terrace café qui se trouve au centre des jardins sur un promontoire. Le Carrot Cake est délicieux, les soupes et les plats sont faits maison. Ne manquez pas dans les environs le Fettes College qui est l’un des lieux dont l’architecture a inspiré JK Rowling pour les descriptions de Poudlard.

 

Si vous voulez avoir un point de vue sur la ville, il y a plusieurs collines et belvédères, sans oublier bien sûr le Arthur’s Seat qui s’élève à 250m d’altitude. Au printemps les pentes sont recouvertes de gorse, un ajonc de couleur jaune qui sent la noix de coco à plein nez!  Et si vous voulez avoir la vue sur le Arthur’s seat et Edimbourg je vous conseille le Blackford Hill, un parc dans lequel se trouve le Royal Observatory et qui offre une vue à couper le souffle. Vous pouvez aussi avoir un autre angle sur la ville depuis le Inverleith park à côté des Botanical Gardens. Sans oublier bien sûr Carlton Hill. Edimbourg est une ville très verte qui regorge de collines et de parcs, c’est un bonheur de s’y déplacer à pieds ou à vélo.

 

Où dormir à Edimbourg? je suis restée dans 2 hôtels très différents. Le premier, le Thistle hotel est situé près du Dean Village du côté de New Town. J’ai aimé la proximité de Water of Leith, de la gare de Haymarket, de Prince Street et aussi d’un point de vue pratique de l’une des rares laveries automatique d’Edimbourg se trouvant au 32 Dalry Road… Les chambres sont propres, le petit déjeuner très correct avec un bon rapport qualité prix. A noter il n’y a pas d’ascenseur. Vous pouvez retrouvez mon évaluation complète de l’hôtel ici.

 

Et suite à la prolongation inattendue de mon séjour j’ai ensuite migré au Leonardo Townhouse Edinburgh. Une ambiance très différente puisque l’hôtel se trouve à quelques minutes de Old town et donc du château. J’ai beaucoup aimé le contraste entre l’extérieur de l’édifice qui date de 1879 et l’intérieur avec tout le confort moderne. Mon évaluation est ici.

J’espère que ce petit reportage photo vous aura donné envie de découvrir cette belle capitale et si cet article vous a intéressé alors ne manquez pas le prochain sur les balades autour d’Edimbourg et pensez à vous abonner à notre page Facebook ou à nous suivre sur Instagram !

A bientôt !

 

Laisser un commentaire