balades autour d’Edimbourg

By Claire

 

Dans mon précédent article, je vous emmenais hors de la capitale pour des visites facilement accessibles en transports en commun. J’ai découvert au fil de mes séjours que l’Ecosse est un pays où il existe d’autres options plus intéressantes que la location de voiture.

Aujourd’hui nous quittons Edimbourg depuis la gare de Haymarket pour la jolie petite ville de Stirling pour une journée complète à la découverte de non pas un château, mais de deux ! Mais commençons par le commencement.

Stirling

Stirling fut autrefois la capitale de l’Ecosse. C’est donc un burgh royal qui s’articule autour de sa vieille ville médiévale et de son château. De grandes batailles se sont déroulées dans la région. La bataille du pont de Stirling opposa les troupes de William Wallace (Braveheart ça vous rapelle quelque chose?) aux troupes anglaises et ce fut le début d’une série de victoires qui donnèrent à Wallace le soutien des nobles écossais. Non loin de Stirling vous pouvez aussi visiter le village de Bannockburn qui vit la victoire des Ecossais de Robert the Bruce ( roi d’Ecosse de 1306 à 1329 ) sur les anglais en 1314.

Mais revenons à Stirling et à la visite de son château. Vous pouvez donc rejoindre la ville directement depuis Edimbourg par train ce qui est fort pratique. Le château de Stirling se trouve sur les hauteurs de la ville. Le ticket coûte 15 livres et vous trouverez ici les renseignements pratiques.  Très bonne cafétéria à l’intérieur avec plats écossais traditionnels.

Depuis le château vous avez une vue superbe sur la ville et la tour Wallace qui se visite aussi. Non loin du château se trouve le old bridge de Stirling dont j’ai parlé plus tôt mais également, tout en haut de Gowan hill la beheading stone qui servit pour les exécutions de dignitaires au XV ème siècles . On y aurait aussi vu le fantôme d’une dame blanche… Sinon très jolie promenade jusqu’au château.

Si vous n’avez pas envie de prendre le train pour vous déplacer jusqu’à Stirling, vous pouvez aussi passer par un tour opérator sur une visite d’une journée depuis Edimbourg. Je vous recommande Highland Experience Tours, je suis partie plusieurs fois avec eux et je n’ai jamais été déçue. Le détail du tour à la journée est ici.  C’est ce que j’ai fait pour ma première visite à Stirling avant d’y revenir une deuxième fois par moi-même pour visiter le château de Doune.

Le château de Doune

Ce joli château médiéval du 14ème siècle (qui était partiellement en rénovation lors de ma visite) est bien connu des amateurs de Monthy Python Sacré Graal et plus récemment de la série Outlander. Ah j’oubliais ce fut aussi le lieu de tournage d’une série à petit budget du nom de Game of Thrones, bref Winterfell c’est là…Il se situe à 13km de Stirling et il est très facile de s’y rendre avec le bus 59 , l’arrêt se trouvant juste devant la gare. Compter 1/2h pour arriver jusqu’au charmant petit village de Doune. Ne pas hésiter à prendre l’audioguide qui est gratuit, très bien conçu il rend la visite plus vivante. Compter une grosse heure de visite en prenant votre temps. Pensez à vérifier ici si le château n’est pas fermé pour un tournage. La visite de Stirling et de Doune peut se faire sur une journée. Bien regarder les horaires retour des bus depuis Doune afin de ne pas attendre inutilement.

South Queensferry

Pour cette balade je vous ramène sur les rives de l’estuaire ( le firth) du fleuve Forth. Sur le firth of Forth… Pas facile à dire, par contre pour s’y rendre depuis le centre d’Edimbourg c’est très simple, plusieurs bus vous y déposent en une quarantaine de minutes. Le 43 par exemple depuis Princes Street. La ville se nomme ainsi en l’honneur de la Reine Marguerite d’Ecosse qui serait dès le 11ème siècle à l’origine du service de ferry afin de pouvoir voyager entre Dunfermline qui était alors la capitale et le château d’Edimbourg. De l’autre côté du fleuve se trouve North Queensferry.

Depuis le petit village vous pourrez admirer le très photogénique pont du Forth, il est le deuxième plus long pont ferroviaire au monde (le premier étant le pont du Québec) et il est uniquement destiné au trafic ferroviaire. A voir également le Queensferry crossing bridge inauguré en 2017 et le Forth road bridge qui depuis l’ouverture du pont précédent n’est plus utilisé que par les transports publics aux vélos et piétons.

Il y a aussi une procession très étrange début août: le Burryman.  très vieille tradition que j’ai découverte sur un blog très sympa. Sinon le village n’est pas très grand et j’avoue que si vous n’êtes pas photographe ce n’est pas la visite la plus essentielle d’un séjour à Edimbourg. Mais j’ai bien aimé. J’ai fait une pause gourmande à the little bakerie…Redoutable.

Dunfermline abbaye et Rosslyn Chapel

Traverson le Forth, je vous emmène maintenant à Dunfermline, une ancienne ville royale jadis lieu de résidence et de sépulture des roi d’Ecosse. J’y ai visité l’abbaye datant de 1128 où reposent les ossements du plus connu des rois d’Ecosse Robert the Bruce (son coeur est inhumé à l’abbaye de Melrose au Sud d’Edimbourg), de même que Sainte Marguerite reine d’Ecosse dont j’ai parlé plus haut. Dunfermline est accessible en train au départ de Waverley en moins de 40mn. Ou bien dans le cadre de la visite guidée dont j’ai parlé plus haut. Durant cette journée j’ai également visité la chapelle de Rosslyn, si le nom ne vous est pas inconnu c’est grâce au Da Vinci Code. La chapelle est aussi accessible en bus (le 37 est direct) depuis Edimbourg, compter une heure de trajet. Il est interdit de prendre des photos de l’intérieur de la chapelle ce qui est dommage car c’est vraiment une architecture unique et je comprends que ce lieu ai pu inspirer un romancier. Si le symbolisme religieux vous intéresse ne manquez pas cette visite. Les environs de la chapelle sont assez bucoliques. Il y a aussi non loin un vieux château à l’abandon.

Pentland Hills

Pour cette dernière balade autour d’Edimbourg je vous emmène dans la nature. Sur une chaîne de collines au Sud de la capitale. Ce que j’aime en Ecosse c’est que la nature est aux portes des villes, il vous suffit de faire une trentaine de minutes de bus et vous êtes à la campagne. Le parc régional des Pentland s’étend sur 90 km, le parc, comme le reste des collines, est utilisé pour des activités de loisir : marche, vélo tout terrain, équitation, golf et ski sur la piste artificielle du centre de sports d’hiver du Midlothian. À 20 mètres de profondeur environ à l’intérieur du réservoir de Glencorse, on trouve les ruines immergées de la chapelle St Katherine’s in the Hope. Il existe de nombreuses traces d’habitat préhistorique dans ce territoire, par exemple le fort et le souterrain à Castle Law, et un autre à Caerketton. Les collines ont été très probablement habitées, cultivées et défendues pendant les époques pré-romaine et romaine. Pour m’y rendre j’ai pris le bus numéro 4 et je suis descendue à l’arrêt Snowsports centre.

Prochain article sur l’Ecosse à venir: Glasgow et ses environs.

Laisser un commentaire