Vaia Tuuhia

 

J’ai partagé les mêmes classes de lycée que Claire, nous remplissions des pages d’histoires sorties de nos cerveaux hyper créatifs d’adolescentes, pour embellir nos longues journées de cours… et pour transformer nos déboires de « jeunes et jolies » en idéaux de super héroïnes !

 

Depuis j’ai surtout écrit des pages d’analyses de politiques de développement durable, des méthodes de projets participatifs et une tonne de présentations rythmées de « bullet points ». Maintenant je n’écris plus, j’accompagne mes interventions d’images.

 

J’ai trouvé un métier qui a du sens et qui m’occupe beaucoup. Quelle frontière entre engagement et boulot quand on travaille dans le milieu associatif ? Que ça fait du bien de pouvoir prendre le clavier pour poser des mots légers assortis d’une prose des bancs d’école.

 

Note de l’auteur : Mon goût de l’écriture me vient probablement des histoires complètement déjantées que Vaia et moi inventions pour passer le temps au lycée, puis le temps a passé et nous avons chacune mené des vies bien remplies. Aujourd’hui je lui ai demandé de se joindre à Art Women League afin de tenir une rubrique Art de Vivre, une chronique de la vie quotidienne.